Aujourd’hui je vous propose une nouvelle recette de cœur bombé avec glaçage miroir. J’avais déjà réalisé un entremets cœur bombé à la mûre, framboises et vanille, c’était vraiment délicieux et en plus c’est trop mignon. Du coup, pour l’anniversaire de mon petit cœur (ma nièce), j’ai eu envie de refaire ce délicieux dessert en modifiant les saveurs, cette fois-ci framboise et citron avec un joli glaçage rose…

P1100103

Temps de préparation : 2 heures 30 minutes à 3 heures.

Temps de repos : 1 heure + 1 nuit + 8 heures (pour la décongélation).

Temps de cuisson : 10 à 12 minutes.

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes) : 

Pour un moule cœur bombé de 20,5 x 19 x 5 centimètres 

Pour la dacquoise citron vert :

  • 50 g de sucre glace
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 10 g de fécule de maïs
  • 68 g de blancs d’œufs
  • 20 g de sucre
  • Le zeste d’un citron vert

Pour la crème citron :

  • 75 g de sucre 
  • 50 g de beurre 
  • 10 g de farine 
  • 2 jaunes d’œufs
  • 1 citron 
  • 4 g de gélatine (2 feuilles à 2 feuilles 1/3)
  • 15 cl crème liquide entière à 30% de MG

Pour la mousse à la framboise :

  • 200 g de purée de framboises
  • 15 cl de crème liquide entière à 30% de MG
  • 40 g de sucre
  • 4 g de gélatine (2 feuilles à 2 feuilles 1/3)

Pour le glaçage miroir :

  • 75 g d’eau
  • 11 g de gélatine
  • 150 g de sucre
  • 150 g de sirop de glucose
  • 150 g de chocolat blanc
  • 100 g de lait concentré sucré
  • Colorants poudre rose framboise

P1100102

Préparation :

Pour la dacquoise coco citron vert :

Préchauffez le four à 170°C.

Dans un récipient, mélangez la poudre d’amandes, le sucre glace et la fécule de maïs.

Dans la cuve du batteur, montez les blancs en neige bien fermes et incorporez délicatement le sucre semoule.

Lorsque les blancs sont bien montés, incorporez délicatement, à l’aide d’une Maryse, le zeste de citron vert et le mélange sucre glace/fécule/amandes en poudre, sans faire retomber les blancs.

Versez et lissez la préparation sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (sur un demi-centimètre d’épaisseur). Il n’est pas nécessaire de mettre la préparation sur toute la plaque mais au moins de la taille du moule cœur que vous allez utiliser. 

Enfournez pour 15 à 20 minutes.

Sortez la dacquoise et laissez-la refroidir avant de la couper à la forme et taille de votre cœur.

Pour la crème au citron :

Dans un bol, faites tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Pressez le citron. Réservez.

Dans un saladier, blanchissez les jaunes d’œufs avec le sucre puis ajoutez la farine, Mélangez bien.

Dans une casserole, faites fondre le beurre ajoutez-y le jus de citron. Chauffez un peu.

Versez le beurre et le jus de citron sur la préparation précédente (œufs+sucre) petit à petit. Mélangez bien.

Mettez le tout dans la casserole et faites cuire à feu doux, sans cesser de remuer, jusqu’à ce que le mélange épaississe. 

Ajoutez les feuilles de gélatine essorée à la crème au citron encore chaude. Mélangez soigneusement jusqu’à ce que la gélatine soit bien fondue.

Posez dans un récipient rempli d’eau froide et continuez à mélanger jusqu’à ce que le mélange épaississe (ou laissez refroidir à température ambiante mais ça sera plus long).

Montez la crème bien froide en chantilly à l’aide d’un fouet électrique jusqu’à obtention d’une chantilly bien montée et ferme. 

Mélangez délicatement la crème citron refroidi à la chantilly.

Pour la mousse à la framboise :

Dans un bol, faites tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Dans une casserole faites chauffer 50 g de purée de framboises avec le sucre et ajoutez hors du feu la gélatine préalablement essorée. Lorsque la gélatine est bien dissoute, mélangez la purée de framboises chaude à la purée de framboises froide.

Montez la crème bien froide en chantilly à l’aide d’un fouet électrique jusqu’à obtention d’une chantilly bien montée et ferme.

Mélangez délicatement la purée de framboises à la chantilly. 

Pour le glaçage miroir :

Dans un bol, faites tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Dans une casserole, faites chauffer l’eau le sucre et le glucose jusqu’à ébullition.

Retirez du feu et ajoutez la gélatine essorée.

Ajoutez le lait concentré sucré le chocolat blanc et le colorant.

Mixez le tout avec un mixeur plongeant, réservez au frais.

Pour le montage (à l’envers pour le coup) :

Coulez la mousse au citron dans le fond de votre moule. Mettez un peu partout sur votre mousse citron, des framboises entières (j’ai utilisé des framboises surgelées). Réservez au congélateur le temps de préparer la mousse à la framboise.

Coulez ensuite la mousse à la framboise sur la mousse citron. Réservez de nouveau au congélateur pour une petite demi-heure.

Terminez par la dacquoise que vous aurez coupée en forme de cœur de la taille de votre moule.

Réservez au congélateur pour toute une nuit.

Préparez votre glaçage miroir et mettez au frais toute la nuit.

Le lendemain, sortez l’entremets du congélateur et faites chauffer le glaçage entre 32 et 35°C, nappez l’entremets glacé et décorez de quelques framboises, fleurs ou autres.

P1100110

Laissez décongeler au frais jusqu’au moment de la dégustation.

P1100099

Bonne dégustation !

P1100130

Charger d'autres écrits par lesmandisesdeceline
  • P1160349

    Nuage chocolat blanc, framboise et pistache

    Aujourd’hui je vous propose un entremets tout en élégance avec sa forme de nuage et sa déc…
  • P1160084

    Layer Cake Kinder Bueno

    C’est une amie qui m’a demandé de l’aider a réaliser ce gâteau. Un gâteau d’anniversaire p…
  • P1160025

    Forêt Noire

    Un grand classique de la pâtisserie… C’est un délice, avec ou sans alcool c’est à vous de …
Charger d'autres écrits dans Anniversaires

2 Commentaires

  1. Marie de 3petitsgourmets.over-blog.com

    21 mai 2018 à 11 h 09 min

    Il est bien tentant ce bel entremets

    Répondre

    • lesmandisesdeceline

      21 mai 2018 à 11 h 17 min

      Merci Marie, oui il est très bon !

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bûche de Noël aux amandes

Aujourd’hui je vous présente ma bûche version 2015. Comme je n’aime toujours p…